AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionPage Facebook

Partagez | 
 

 BATTLE N°6 : Akura VS Angenoire ( Equipe 2 )

Aller en bas 

Quel texte préférez vous ?
TEXTE 1 PAR AKURA
78%
 78% [ 7 ]
TEXTE 2 PAR ANGENOIRE
22%
 22% [ 2 ]
Total des votes : 9
 

AuteurMessage
angenoire

avatar

Messages : 811
Date d'inscription : 09/11/2009
Age : 28
Localisation : Perdu dans ses rêves

Votre personnage :)
Vous :):

MessageSujet: BATTLE N°6 : Akura VS Angenoire ( Equipe 2 )   Dim 2 Mai - 0:47


Le rêve


Votre personnage s'endort et apparaît dans ses propres rêves. Il se retrouve alors piégé dans un monde magique et irréel. Racontez une de ses aventures dans l'imaginaire.

( Sujet par Nasturtium)

Consignes :
- 50 lignes minimum - 100 lignes maximum.
-Écriture times new roman, taille 12. (si vous envoyez par mail choisissez le format "doc" ou "odt" )
-Texte à la première ou troisième personne



VOUS AVEZ JUSQU'AU 30 MAI POUR VOTER!

Vous pouvez commenter les textes, donnez votre avis mais évitez de flooder !

Bonne lecture Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
angenoire

avatar

Messages : 811
Date d'inscription : 09/11/2009
Age : 28
Localisation : Perdu dans ses rêves

Votre personnage :)
Vous :):

MessageSujet: Re: BATTLE N°6 : Akura VS Angenoire ( Equipe 2 )   Dim 23 Mai - 22:37

TEXTE 1 PAR AKURA : Profondeurs


Musique optionnelle

Je me souviens encore de la première fois où j'ai nagé.
Il y avait un lac près de la maison où père et moi habitions, je me souviens qu'il s'y rendait souvent. Parfois je l'accompagnais et restais à l'écart, sur le rivage. Un jour, il me prit par la taille et me baigna dans cette eau. Petite, j'avais peur de cette étendue, peur qu'il me lâche, peur de la sensation que j'aurais pu ressentir alors. Puis père me portait dans ses bras tout en avançant sur ses grandes jambes. Et moi, petite enfant, j'étais à moitié immergée, je riais. Chaque matin se déroulait ainsi, entre tendresse et frayeur. J'adorais ces moments.
Puis vint le jour où père me dit:
-Tu as fond, maintenant, Alicia.
Je savais ce que cela signifiait et je m'accrochai à lui en hurlant. Je craignais tant de couler dans l'eau noire, j'avais peur que mon père disparaisse dans le brouillard de ce jour-là s'il me laissait. J'avais peur mais ce sentiment en cachait un autre, un grand calme teinté d'une pointe d'excitation. Je voulais nager librement, passer la tête sous l'eau. Y ouvrir les yeux. Alors avec peine, je me décrochai de l'étreinte, dis à père que j'étais prête.
Alors il me lâcha et mes jambes s'étendirent, cherchant un appui, le trouvant. Je devins ce même lac de quiétude, sentant la peur partir se cacher au fond des eaux. Je rejetai mon corps en arrière et m'enfonçai dans les eaux sombres avec une panique délicieuse. Sous mes paupières grandes ouvertes s'infiltrait une eau sombre, je ne savais dire si je pleurais.


Les eaux dans lesquelles je nage sont blanches, immaculée. J'ai l'impression de tomber au ralenti dans un ciel parfait, et cette chute me remémore ce souvenir de mon enfance.
Dix ans ont passé depuis, et me voilà à nouveau plongée sous les plus profondes eaux. Autour de moi des tourbillons, je vois des formes noires nager au-dessus de mon corps, percer par moments la surface. Des mots provenant de l'extérieur parviennent à mes oreilles.

"... mon père... tombée..."

Des pétales de rose rouge flottent devant mes yeux. Je tends la main, tente de les saisir, échoue. Puis la tête me tourne, j'aspire le liquide blanc et m'étouffe. Il me faut remonter. Au plus vite.

"Voix... ne remontera... piégée."

De l'air. Vite. D'un coup de pied, je me propulse et crève la surface de l'eau. La lumière du soleil inonde ma peau et la réchauffe. Je jette un bref regard autour de moi, voit des hommes et des femmes sur le rivage. Sur leurs visages se peint la stupéfaction puis l'horreur. Une femme se met à hurler.

-Il faut l'aider à remonter!! Père, aidez-là!!

Alors un homme vêtu de pourpre s'approche de l'eau. Il me fixe.

-Alicia Deep?

Je tente de parler, mais les mots ne sortent pas. Malgré le soleil, je sens que j'ai froid. Ma robe noire me colle à la peau, comme en réponse des hommes me regardent d'un oeil qui m'affole. A ce moment-là, la panique m'envahit. Je ne sais ni qui sont ces gens, ni pourquoi je suis là. La seule chose que je sais, c'est qu'ils ont peur.

De quelque chose dans l'eau.

Ils ont tellement peur que certains prient pour moi. Je suis prise d'un haut-le-coeur alors que quelque chose de visqueux frôle ma cheville. L'assistance semble horrifiée. Je pousse un cri, la foule son souffle. Alors ce qui me semble un prêtre vêtu de pourpre s'approche.

-Alicia!! Il vous faut remonter, vite!!!

La voix de cet homme me fait mal à la tête. Je me sens perdre pied. Puis surgissent autour de moi quatre femmes vêtues de robe qui, blanches, pourraient tout aussi bien être transparentes. Toutes sont brunes et d'une beauté saisissante, à couper le souffle. Puis je sens quelqu'un me soulever, quelqu'un d'une force incroyable. C'est une femme blonde aux yeux noirs. Alors des voix s'élèvent, des voix magnifiques, un choeur atteignant des notes si aiguës qu'elles en deviennent divines.

"Car maintenant elle est avec nous. Elle doit plonger. Elle doit voir la vérité. Ne l'empêchez pas, elle est avec nous. La vérité l'attend. Elle va souffrir, car la vérité l'attend."

Instinctivement, je m'accroche à celle qui me soulève par la taille puis m'entraîne au fond du lac. J'ai juste le temps d'entendre la foule possédée par la panique, en-haut. Mais l'être est insensible, elle m'emporte aux profondeurs, là où l'eau blanche devient noire. La lumière fuit, ne semble plus se concentrer qu'en les corps diaphanes de mes compagnes. Puis j'aperçois alors des os. Les os d'une femme, un boulet attaché aux pieds.

"Elle attend ton geste", murmure la femme blonde en me lâchant. A cet instant, je ne sens pas encore la peur s'infiltrer en moi. Jusqu'à ce que les voix reprennent, les voix de ces sirènes. Leur chant malsain, douloureux.

"C'est maman, c'est maman".

En tremblant, je touche le crâne de cette femme, disparue il y a dix ans.

"Elle est au fond de l'eau. Elle ne ressortira pas. Maman. Maman. Appelle-la. Elle ne répondra pas. Regrette-la. Elle ne le sentira pas. Car Maman est partie. Au fond de l'eau. Le démon a emporté Maman au fond de l'eau."

Alors en moi quelque chose se met à crier. Je me débats, tente de me défaire de la vision du crâne blanc dans l'eau à présent noire. Le souffle me manque, l'amour me manque, mon âme souffle me quitte et s'éparpille, écorchée par des milliers d'éclats de verres. Le souvenir de ma mère lentement s'impose à moi puis me tue.

Je hurle.

Noir. Gris. Puis le blanc du plafond de ma chambre me sourit. Dans ma pièce immobile et obscure, mon réveil indique cinq heures. Pataude, je me lève, jette un oeil sur le lac voisin, par la fenêtre.

Ce lac où, éclairée par la lumière de la lune, la jeune femme blonde, semi-immergée, me fixe.

Alors je l'entends chanter.
Revenir en haut Aller en bas
angenoire

avatar

Messages : 811
Date d'inscription : 09/11/2009
Age : 28
Localisation : Perdu dans ses rêves

Votre personnage :)
Vous :):

MessageSujet: Re: BATTLE N°6 : Akura VS Angenoire ( Equipe 2 )   Dim 23 Mai - 22:44

TEXTE 2 PAR ANGENOIRE :


Elle pleurait toutes les larmes de son corps et moi je la regardais, impuissante. J'aurais aimé pouvoir la rassurer, lui dire que tout irait bien mais ça aurait été mentir ; j'allais mourir.
« Je ne le laisserai pas faire ça Alix! Jamais! cria-t-elle soudain. Tu n’as tuée personne ! Je prouverai ton innocence ! »
Et moi je demeurais silencieuse. On m'avait condamnée à mort, m'accusant d'avoir tué quatre hommes et femmes dont une fillette. Aux yeux de la justice j'étais un monstre.
« Tu ne les a pas tués n'est-ce pas ?
 Je ne sais pas Téa »
Elle était ma sœur jumelle, la seule à ne pas m'avoir tourné le dos. Même moi je me surprenais à croire en ma culpabilité. Je m'étais éveillée à quatre reprises dans des endroits improbables, un cadavre à mes cotés. Un jour on est venu m'arrêter, un vieil homme m'avait trouvé prés du corps inanimé d'une fillette. Depuis ma vie s'est muée en cauchemar et chaque nuit "mes" victimes viennent me hanter. Je ne connaissais pas ces gens, je les aie connu dans mes rêves.
« La visite est terminée, vous devez partir mademoiselle Dreal, intervint mon gardien de cellule d'une voix dépourvu de compassion, lui aussi me haïssait.
Téa opina à contre cour, elle me prit une dernière fois dans ses bras, me murmurant des paroles qu'elle voulait rassurantes. Elle m'enlaçait avec force, s'accrochant désespérément à mon corps alors que moi je demeurais immobile, tel un pantin désarticulé. Finalement, on l'arracha à moi. J'étais à nouveau seule, perdue dans les ténèbres de mon existence.
***
« Attrape moi si tu peux ! s'exclama une fillette aux long cheveux dorés, alors qu'elle courrait au beau milieu du forêt, riant aux éclats.
 Attends! criai-je. Candice ! Elle avait déjà disparue. »
Je me lançai à sa poursuite, mais la nature se refermait sur son passage. Des chênes centenaires s'élevaient, me barrant la route. Les fleurs les imitaient, constituant un tourbillon aussi coloré qu'enivrant. Je reculai en arrière, impressionnée. La forêt tout entière s'animait devenant un paradis merveilleux. J'entendais encore le rire de Candice, un rire qui gagnait en puissance jusqu'à en devenir obsédant.
***
« Mais tu vas te taire bon sang ! Une gifle violente venait de s'abattre sur ma joue. J'ouvris péniblement les yeux pour découvrir Josie, la criminelle avec qui je partageais ma cellule, qui soit dit en passant n'avait rien d'une femme.
 On le sait tous que tu as buté cette gamine, pas la peine de hurler son nom la nuit, même si ça doit t'exciter...
 Fiche moi la paix! Marmonnais-je, ramenant mes jambes contre moi. »
Encore un de ces rêves sans queue ni tête. Cette fille, Candice, elle semblait vouloir me dire quelque chose aussi dingue que ça puisse paraître, mais je ne parvenais jamais à la rattraper.

***

Une vague immense s'apprêtait à déferler sur moi, je n'avais pas le temps de l'éviter. Je me contentai de demeurer immobile, indifférente à mon sort. Le chant de la mer recelait quelque chose de rassurant.
« Ne restez pas là ! M’ordonna une voix familière. »
Je n'eus pas le temps de réagir, une main s'empara de la mienne, m'obligeant à fuir. Alors que le colosse aquatique aurait dû nous engloutir, il s'arrêta juste au dessus de nos têtes. Les rayons du soleil traversaient cet étrange plafond d'eau pour illuminer les environs d'une lueur bleuté. J'aperçus alors mon sauveur, grand, la quarantaine, des yeux d'un noir profond, une longue chevelure d'ébène; Joachim Vanzy, le premier homme que j'avais tué.
« Que me voulez-vous ? Qui êtes vous ?! Je ne vous ai pas tué !
 Vous m'avez tué. »

***

« Noooooooooooooooooooooooon! Non! Bien que je m'étais éveillée, je continuais de hurler à m'en déchirer la gorge, je ne l'avais pas tué. Non. Non. Non. Je n'aurais jamais pu faire ça ! JAMAIS!
 Je n'ai tué personne! PERSONNE! »
Pour la première fois depuis longtemps je perdis le contrôle de mon corps, je ne pouvais plus supporter cette situation, ainsi que tous ces rêves absurdes, je n'avais tué personne. Je me jetai sur les barreaux de ma cellule, criant à qui voulait l'entendre que j'étais innocente. Josie me décocha un violent coup de poings dans les côtes. La douleur acheva de me faire perdre la raison. Je ne tardai pas à réveiller toute la prison. Ça m'était égal, je voulais juste que cet enfer cesse !

***

 NE FAITES PAS ÇA ! Je ne veux plus dormir ! suppliais-je en vain. On venait de me traîner en cellule d'isolement et comme souvent on m'injectait un sédatif puissant. Je sombrais déjà dans le monde des rêves. Cet univers de cauchemar où j'étais condamnée à vivre avec eux.

***

Encore cette forêt... Pourtant je n'apercevais Candice nulle part. Je me décidai à explorer les environs, dans l'espoir de parvenir à donner un sens à mes rêves. Mais chaque seconde qui s'écoulait me plongeait dans l'incompréhension la plus totale. Des petits êtres ailés que l'on aurait pu nommer fées voletaient autour de moi. Les feuillages aux couleurs extravagantes des arbres laissaient entrevoir des silhouettes sveltes et pâles. L'une d'entre elle se détacha des siens pour venir à ma rencontre. Je retins un cri du surprise, il s'agissait d'une...elfe. Je la connaissais... Myriam Dorm, la seconde personne que l'on m'accusait d'avoir tuée. Sur ses épaules trônait une petite fée aux longs cheveux blonds; Candice. Elle riait aux éclats. Ne pouvant admettre une telle vérité je tournai les talons, courant aussi vite que mes jambes me le permettaient. Ne prenant pas la peine de regarder devant moi je trébuchai et atterris dans une matière liquide. L'eau salé me brulait la gorge. Je me débattis de toutes mes forces pour regagner la surface. Je me trouvais au beau milieu de l'océan. Je n'étais pas seule, à mes cotés nageait un homme-poisson; Joachim. Je ne pu le contempler plus longuement, des serres pénétraient mon corps, m'arrachant à l'élément liquide. Je volais. Je ne comprenais plus rien. Ce rêve virait à l'absurde. Je me pinçai de toutes mes forces mais cela ne servit rien ; je ne rêvais plus, je vivais ces instants improbables. Pour la première j'apercevais le paysage dans sa totalité; l'océan prenait naissance dans une forêt et celle-ci était entourée par une ville. Je m'enivrai de cette incroyable sensation, me sentant à mon tour pousser des ailes. J'étais libre et en paix avec moi-même. Le monde que je découvrais était tellement beau...
« Alors rejoins nous y à ton tour comme tu nous a montré le chemin !
La créature qui me transportait jusqu'à présent, relâcha son étreinte, me faisant basculer dans le vide. Avant de sombrer j'aperçus son visage, Markus ; la quatrième victime.
 Tu ne nous as pas tués, tu nous as libéré du corps humain dans lequel on nous avait condamné à vivre. A présent nous vivons au paradis des fées. Et il est temps que tu nous y rejoigne !»

***

« Je ne peux pas te dire adieu Alix ! C'est absurde! Je... Dis moi que ce n'est qu'un mauvais rêve, je ne supporterai pas de te perdre... Je...
Téa sanglotait dans mes bras, c'était la fin !
 Ne pleure pas pour moi petite sœur, je crois que la mort pour certains, n'est qu'un passage. »

***

Je me trouvais à présent sanglée sur une table matelassée, on venait de m'injecter la dose mortelle. Je sentais déjà la vie me quitter et pourtant je n'éprouvais aucune tristesse. Alors que j'expirais de mon dernier souffle une force nouvelle s'éveillait en moi. Je compris alors que ce n'était pas une mort mais une naissance. Je quittais mon enveloppe charnelle pour découvrir ma forme véritable. Du moins je le croyais... L'un des médecins esquissa un sourire sadique. Une douleur ignoble s'empara aussitôt de mon corps tout entier. Il n'ouvrit à aucun moment ses lèvres pourtant j'entendis sa voix résonner dans ma tête :
« Tu ne rejoindras pas le pays de fées Alix Dreal, mais le néant. Tu étais leur outil, tu établissais le pont entre les deux mondes. C'est la fin maintenant. Le rêve n'a aucune place dans le monde des humains »
Revenir en haut Aller en bas
LindsayDole
Correcteur/trice
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 43
Localisation : Là où mes pas me portent

MessageSujet: Re: BATTLE N°6 : Akura VS Angenoire ( Equipe 2 )   Dim 23 Mai - 22:50

J'ai adoré le côté Vouivre du premier texte, alors c'est vers lui que s'est dirigé mon choix.

c'est marrant vous vous êtes toutes les deux axées sur des rêves d'eau.
Revenir en haut Aller en bas
http://nos-histoires.org/
Isis
Correcteur/trice
avatar

Messages : 1247
Date d'inscription : 13/11/2009
Age : 38
Localisation : Auvergne

Votre personnage :)
Vous :):

MessageSujet: Re: BATTLE N°6 : Akura VS Angenoire ( Equipe 2 )   Dim 23 Mai - 23:36

J'ai adoré ces deux textes. Du coup, je ne sais vraiment pas pour qui voter.

Le premier est très émouvant, et j'adore toute la symbolique des couleurs.
Le deuxième emmêle l'esprit juste ce qu'il faut et la fin...
Spoiler:
 

Je crois que je vais réfléchir : comme on dit, la nuit porte conseil. Mais bravo à vous deux !


Je nage dans le bonheur avec mes trois anges et leur père...



Un faune et des fleurs : http://isis2.gamingblog.fr/
Le Legacy de la famille Des Rivages : http://isis3-legacy.gamingblog.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://isis2.gamingblog.fr/
Slem

avatar

Messages : 148
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 21
Localisation : Dvant mon ordi =)

Votre personnage :)
Vous :):

MessageSujet: Re: BATTLE N°6 : Akura VS Angenoire ( Equipe 2 )   Lun 24 Mai - 0:28

J'ai eu beaucoup de mal à choisir entre les deux textes, bravo aux deux participantes car ils sont vraiment géniaux.

J'ai finalement voté pour la première, j'ai un peu de mal avec le côté sadique du deuxième texte, mais après c'est plutôt une histoire de goût ^^
Revenir en haut Aller en bas
Nasturtium
Veuve noire
avatar

Messages : 1652
Date d'inscription : 11/11/2009
Age : 23
Localisation : LR.

MessageSujet: Re: BATTLE N°6 : Akura VS Angenoire ( Equipe 2 )   Lun 24 Mai - 16:40

Je ne sais pas du tout pour quel texte voter !
J'ai adoré les deux, émouvant ou déroutant. Et les deux histoires sont très différentes mais tout aussi belles, intéressantes et originales. J'ai encore quelques jours pour y réfléchir ^^

Edit : j'ai finalement voté pour le 1er texte qui m'a plus touchée que le second. Mais j'ai vraiment eu du mal à trancher, les deux textes se valaient.


Dernière édition par Nasturtium le Sam 29 Mai - 0:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akura
Journaliste
avatar

Messages : 701
Date d'inscription : 11/11/2009
Localisation : Shangri-la

Votre personnage :)
Vous :):

MessageSujet: Re: BATTLE N°6 : Akura VS Angenoire ( Equipe 2 )   Mar 25 Mai - 18:37

Merci beaucoup les gens, je suis heureuse que vous ayez apprécié mon texte ^^


Sommes-nous...

"Tout ce qui sort de la bouche du Pink Floyd ne peut - par définition - être mauvais."
Revenir en haut Aller en bas
http://akura.blogspace.fr
Magma
Correcteur/trice
avatar

Messages : 1761
Date d'inscription : 02/12/2009
Age : 21
Localisation : Bretagne =)

Votre personnage :)
Vous :):

MessageSujet: Re: BATTLE N°6 : Akura VS Angenoire ( Equipe 2 )   Mar 25 Mai - 23:31

oulala...
Akura ton texte est tout simplement... envoutant. Je ne sais pas, il a un petit quelque chose qui fait que l'on se voit dans le rêve, dans l'eau, on aperçoit les créatures dans l'eau sombre... *o*

En revanche, je crois que je préfère quand même le deuxième texte (sadique :P), bon, le côté sadique, ce n'est pas le plus important. On s'imagine bien ce qu'éprouve le personnage, sincèrement, je pense que je l'ai un peu mieux aimé que le premier, surtout grâce au rebondissement de la fin...
ais les deux sont super, deux sujets différents, mais un même thème : l'eau ^^
bravo à vous deux, le sujet n'était pas très simple, je trouve :/
Revenir en haut Aller en bas
http://lecabanon.gamingblog.fr/
Alexe
Prof
avatar

Messages : 311
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 24
Localisation : Villeurbanne (~Lyon)

MessageSujet: Re: BATTLE N°6 : Akura VS Angenoire ( Equipe 2 )   Ven 28 Mai - 20:09

Arf, c'est vraiment dur là... :S

Le premier était si touchant ! Bien écrit, envoutant... Et la musique apportait le petit plus.

Le deuxième, un peu plus long, développait plus de choses, nous faisait vraiment entrer dans le personnage. Pendant un moment on ne sait pas trop ce qu'il s'est passé. Enfin, tout est expliqué, très bien même, le texte est très clair. Pourtant, j'avais l'impression qu'il manquait une pièce au puzzle... Je crois que cette pièce manquante je l'ai trouvée, dans la dernière phrase...

Finalement, je pense que je vais voter pour le deuxième. Parce que je ne suis pas sûre d'avoir tout compris au premier texte ^^.
C'est étrange, parce qu'à la fin de la lecture du premier, je me disais que c'était sûr que je voterais pour lui, étant tout simplement magnifique et vraiment très bien écrit. Mais, en fin de compte... Je vote pour le deux Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BATTLE N°6 : Akura VS Angenoire ( Equipe 2 )   

Revenir en haut Aller en bas
 
BATTLE N°6 : Akura VS Angenoire ( Equipe 2 )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nedjema : Equipe nationale
» La V8 de battle
» Mon equipe de Blood Bowl
» Equipe-Type de Football
» Timbre Equipe Football FLN (resolu)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[Fermé] La Toile des mots [Fermé] :: Concours de tissage :: Battle du mois de Mai - Fantasy --
Sauter vers: